Histoire de la Grande Loge Mixte de Memphis Misraïm

noeud-62x23-02noeud-62x23-02noeud-62x23-02noeud-62x23-02noeud-62x23-02noeud-62x23-02noeud-62x23-02


Notre obédience maçonnique est issue d'une fédération de loges (FACC, dite Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm) qui travaillent au rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm. Ce rite provient de la fusion des rites de Memphis et de Misraïm dont la filiation remonte à plus de 200 ans. Les rites de Memphis et de Misraïm sont notamment issus du Rite Primitif des Philadelphes pratiqué à Narbonne en 1779. En 1881, Guiseppe Garibaldi devint grand hiérophante des deux rites réunis "Memphis" et "Misraïm". Sous la Grande Maîtrise de Papus (Dr Gérard Encausse), au début de vingtième siècle, le rite prit une orientation très nettement ésotériste.    

                                                                                                             
Lui succédèrent Téder (de 1916 à 1918), Jean Bricaud (de 1818 à 1934), puis Constant Chevillon (de 1934 à son assassinat en 1944 par la milice française) et enfin Charles Henri Dupont de 1945 à 1960. A partir de 1960, Robert Ambelain, ayant pris la direction du rite en 1960, en réforma les rituels en profondeur et renomma son obédience du nom de « Grande Loge Française du Rite ancien et primitif de Memphis-Misraïm ». Il transmit ensuite sa succession à Gérard Kloppel en 1985.

Née en 2000, la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm est une des plus importantes obédiences mixtes de ce rite. Elle compte de nombreuses loges (en quasi parité hommes/femmes). Cela peut sembler peu au regard des grandes obédiences de la maçonnerie française dont les membres se comptent par dizaines de milliers, mais c'est beaucoup compte tenu de l'orientation spécifique de notre obédience qui est symboliste, spiritualiste et hermétiste.

La Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm a signé des traités d'amitié avec la plupart des obédiences de la maçonnerie française.

Depuis 2003, la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm est membre Centre de Liaison et d'information des Puissances Maçonniques Signataires de l'Appel de Strasbourg (CLIPSAS), des Rencontres Humanistes et Fraternelles d'Afrique et de Madagascar (REHFRAM) et participe aux travaux de l'Institut maçonnique de France.

Wikipedia-Logo-PNG

Voir aussi :

Discours-Seraphina-Cagliostro (PDF 106ko)

Notes-Historiques-sur-le-Rite (PDF48ko)